En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettront de vous offrir un service optimal. OK

FREDERIC MARTEL ET FEDERICO RAMPINI DEBATTENT SUR LA GOUVERNANCE DU NET.

Date:

24/03/2015


FREDERIC MARTEL ET FEDERICO RAMPINI DEBATTENT SUR LA GOUVERNANCE DU NET.

Frédéric Martel/Federico Rampini : Enquêtes sur les internets. Le visage obscur de la révolution numérique - Débat animé par Fabio Gambaro

Dans le cadre du Festival Millenium.

réservation obligatoire >>>Federico Rampini et Frédéric Martel viennent de publier deux essais passionnants, consacrés à la révolution numérique. Dans Smart Fréderic Martel montre qu’internet n’a jamais été véritablement global, qu’il existe autant d’usages du web qu’il y a de territoires. Dans Rete padrona. Il volto oscuro della rivoluzione digitale, Federico Rampini dénonce le pouvoir absolu des Géants d’internet (Amazon, Apple Google & co) en Occident et l’avancée d’un nouveau techno-totalitarisme dans les pays gouvernés par des régimes autoritaires. On est bien loin de l’utopie libertaire des premières années du Net. Ce qui se construit actuellement est-il aussi violent et surveillé que le monde réel ?

Frédéric Martel est docteur en sociologie (EHESS). Il a été attaché culturel à l’Ambassade de France aux États-Unis et en Roumanie, visiting scholar à Harvard et a enseigné à l’ESSEC, Sciences-Po Paris et au MBA d’HEC. Il est l’auteur de huit livres dont De la Culture en Amérique (Gallimard, 2006) et Mainstream, Enquête sur la guerre globale de la culture et des médias (Flammarion, 2010).  Il anime chaque dimanche sur France Culture/Radio France, « Soft Power, le magazine global des industries créatives et des médias ».  Comme chercheur, Martel est Senior Research Fellow à l'université ZHdK de Zurich et Hong Kong. Il conduit actuellement des études sur  les « internets » et les droits de l’homme. Il est également expert auprès de l’Union européenne où il fait partie de « New narrative for Europe », le comité de chercheurs et d’artistes du président de l’UE. Il vient de publier Smart, Enquête sur les internets (Stock, 2014).

Federico Rampini, correspondant du quotidien italien La Repubblica à New-York, a débuté sa carrière de journaliste en 1979 à Rinascita. Il a été directeur-adjoint du quotidien Il Sole 24 Ore, puis éditorialiste, envoyé spécial et correspondant à Paris, Bruxelles, San Francisco, Pékin.  Il a enseigné aux universités de Berkeley et de Shangai, ainsi qu’à l’université Bocconi à Milan. Il est l’auteur de nombreux essais parmi lesquels : Il secolo cinese (2005), L’impero di Cindia (2007), Slow Economy  (2009), Alla mia sinistra (2011), « Non ci possiamo più permettere uno Stato sociale.» Falso! (2012), Voi avete gli orologi, noi abbiamo il tempo (2012) et Banchieri (2013). De plus, il a écrit et mis en scène deux pièces de théâtre : Occidente estremo. Vi racconto il nostro futuro et All You Need Is Love. L’economia spiegata con i Beatles.  Son dernier livre est I padroni della rete. Il volto oscuro della rivoluzione digitale.

Fabio Gambaro est essayiste et critique littéraire. Il vit à Paris, où il  collabore au Monde des Livres, au Magazine Littéraire, à La Repubblica et à L'Espresso. Parmi ses ouvrages, Dalla parte degli editori. Interviste sul lavoro editoriale, Unicopli, 2001 ;  L’Italie par ses écrivains, Liana Lévi, 2002. Il vient de publier un livre d’entretiens avec Daniel Pennac (L’amico scrittore. Conversazione con Fabio Gambaro, Feltrinelli, 2015). Débat en français

Renseignements

Date: Mar 24 Mar 2015


810