En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettront de vous offrir un service optimal. OK

Présentation du livre de Cinzia Sciuto, Non c'è fede che tenga. Manifesto laico contro il multiculturalismo (Feltrinelli, 2018)

Date:

16/01/2019


Présentation du livre de Cinzia Sciuto, Non c'è fede che tenga. Manifesto laico contro il multiculturalismo (Feltrinelli, 2018)

Présentation du livre de Cinzia Sciuto, Non c'è fede che tenga. Manifesto laico contro il multiculturalismo (Feltrinelli, 2018).

Intervenants : l’auteure ; Annalisa Gadaleta, ancien conseiller communal à Molenbeek ; Giulio Ercolessi, politique, journaliste et écrivain.

Modérateur : Tomas Miglierina, journaliste chez RSI (Radio Télévision Suisse).

En Europe, nous vivons aujourd’hui au sein de sociétés de plus en plus hétérogènes. Les tensions et les conflits ethniques, religieux et culturels qui traversent les villes et les banlieues nous obligent à chercher de nouvelles formes de cohabitation. Selon Cinzia Sciuto, pour qu’une société soit à la fois capable de faire face à l’hétérogénéité culturelle et de garantir les droits des personnes, il faut avoir une vision éthique et politique radicalement laïque. Mais que signifie être laïc ? La laïcité est l’ensemble des conditions qui permettent aux différentes expressions religieuses, et plus en général aux différentes visions du monde, de coexister au sein d’une société pluraliste. Des conditions qui garantissent la liberté de religion et qui, en même temps, établissent des principes auxquels on ne peut pas déroger au nom d’aucun Dieu. La laïcité n’est donc pas le pôle d’une symétrie, mais la condition pré-politique de la cohabitation civile au sein d’une société hétérogène. Un essai qui dévoile les revendications velléitaires du multiculturalisme : quand l’on prétend la reconnaissance et le respect des identités des différentes composantes ethniques, religieuses et culturelles d’une société, le risque est d’oublier que le titulaire de droit est exclusivement l’individu et non pas les groupes. Cinzia Sciuto invertit l’ordre des priorités ; c’est l’individu à être porteur d’identité et appartenance, ce n’est pas l’appartenance à définir l’individu.

Cinzia Sciuto, philosophe et journaliste italienne, est rédactrice de MicroMega ainsi que collaboratrice du portail européen Newsmavens.com. Elle a publié Non c'è fede che tenga. Manifesto laico contro il multiculturalismo (Feltrinelli, 2018); La Terra è rotonda. Kant, Kelsen e la prospettiva cosmopolitica (Éditions Mimesis, 2015). Elle s’occupe principalement de droits civils, de laicité et de féminisme.

Réservation obligatoire >>>

Renseignements

Date: Mer 16 Jan 2019

Horaire: De 19:00 à 21:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Bruxelles

En collaboration avec : Circolo Palombella Bruxelles

Entrée : libre


Lieu:

Bruxelles, Institut culturel italien

1826