En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettront de vous offrir un service optimal. OK

Fare cinema

 

Fare cinema

Sémaines du cinéma italien, du 22 mai au 4 juin 2018

 

locandina fare cinema

TÉLÉCHARGEZ LE PROGRAMME DE FARE CINEMA >>>

 

FARE CINEMA est une nouvelle initiative du Ministero degli Affari Esteri e della Cooperazione internazionale et du Ministero dei Beni e delle Attività culturali e del Turismo qui vise à promouvoir la production cinématographique italienne à l'étranger par l'intermédiaire du réseau diplomatique et consulaire et des instituts culturels italiens. À Bruxelles, l'Institut Culturel Italien propose, à l'occasion de la première édition de FARE CINEMA, une série de projections de nouveaux films, présentés dans les plus grands festivals internationaux.


INFO 
:
toutes les projections auront lieu à l'Institut Culturel Italien - Rue de Livourne 38 - 1000 Bruxelles
22, 23, 28, 29, 30 mai - entrée gratuite
4 juin - uniquement sur invitation


PROGRAMME 
:

mardi 22 mai, 19h00 : Gli sdraiati de Francesca Archibugi
Réservation obligatoire >>>

Giorgio et Tito sont père et fils. Deux mondes opposés qui entrent en collision dans un appartement à Milan. Giorgio est un journaliste à succès, estimé par ses collègues et entouré d’amis. Seule son ex-femme ne lui adresse pas la parole et son fils se contente de faire le minimum indispensable. D’ailleurs, Tito est adolescent, il est donc mû par un ensemble d’émotions complexes qu’il ne cherche pas à exprimer, et surtout pas à son père. Giorgio fait ce qu’il peut pour essayer de le comprendre. Son rêve est de l’amener sur la Colline della Nasca, pour la vendange, mais lui ne veut rien savoir. Jusqu’à ce qu’un jour, sans prévenir, il dit à son père qu’il le rejoindrait en Ligurie pour la vendange. Après une série de malentendus, finalement, le père et le fils trouveront d’une certaine façon le moyen de communiquer… du moins ils essayeront.

(IT, 2017, 103’, IT/ST-OND : AN)

---

mercredi 23 mai, 19h00 : Easy de Andrea Magnani
Réservation obligatoire >>>

Isidoro, connu de tous sous le nom de Easy, est seul, avec beaucoup de kilos en trop et déprimé. Sa carrière de jeune conducteur de go-kart a été interrompue quand il a commencé à prendre du poids au point de ne plus parvenir à entrer dans l’habitacle de la petite voiture. Et maintenant voilà où il en est : il est retourné vivre avec sa mère, il dort dans la même chambre que lorsqu’il était enfant, et il passe la journée à regarder la télé et à manger de la nourriture diététique. Un jour, son petit frère, homme fascinant et plein de succès, lui offre un simple petit travail: transporter le cercueil avec le corps d’un maçon ukrainien, de l’Italie à un petit village des Carpates, en Ukraine. Mais trois jours de voyage dans une terre inconnue peuvent s’avérer plus difficiles qu’il n’y paraît…

(IT, 2017, 91’, IT/ST-OND : FR)

---

lundi 28 mai, 19h00: The place de Paolo Genovese
Réservation obligatoire >>>

Un homme mystérieux est assis jour après jour à une table du bar « The Place ». Il y accueille ses « clients », qui lui demandent de réaliser leurs souhaits parfois impossibles : une plus belle apparence, la guérison d'un enfant, retrouver la vue, retrouver Dieu… Cet homme silencieux reçoit les demandes les plus diverses. En échange de son aide, il leur demande de lui rendre un service en retour. Désespérés dans leur quête du bonheur retrouvé, ils sont parfois prêts à payer un prix (moral) très élevé. Que seront-ils réellement prêts à faire pour que leurs vœux se réalisent ?

(IT, 2017, 105’, IT/ST-OND : AN)

---

mardi 29 mai, 19h30 : Made in Italy de Luciano Ligabue
Réservation obligatoire >>>

Interventions:
Massimo Mezzetti, Délégué à la culture, aux politiques de jeunesse et à la légalité
Fabio Abagnato, Emilia-Romagna Film Commission
Présentent: Emilia-Romagna, Audio-Visual Fund

Le personnage de Riko est un homme des plus honnêtes mais aussi des plus malchanceux : coincé dans un travail qu’il n’a pas choisi, il parvient à peine à entretenir le foyer familial. Par contre, il peut compter sur un groupe d’amis bigarré, sur sa femme que, avec des hauts et des bas, il aime depuis toujours, et un fils ambitieux qui étudie à l’université. Toutefois, Riko est un homme en colère, plein de ressentiments envers une société rythmée par des retournements de situation et des faux départs. Quand les dernières certitudes qu’il possède s’effrite devant ses yeux, il ne lui reste plus qu’à réagir, à prendre en main son présent et à recommencer, d’une façon ou d’une autre.

(IT, 2018, 104’, IT/ST-OND : AN)

---

mercredi 30 mai, 19h00 : Dopo la guerra de Annarita Zambrano
Réservation obligatoire >>>

Bologne, 2002. La protestation contre la réforme du travail explose dans les universités. L’assassin d’un juge rouvre de vieilles blessures politiques entre l’Italie et la France. Marco, un ex-militant de gauche, condamné pour homicide et réfugié en France depuis 20 ans grâce à la doctrine Mitterrand, qui permettait aux ex-terroristes de trouver refuge au-delà des Alpes, est soupçonné d’être le commanditaire de l’attentat. Quand le gouvernement italien demande son extradition, Marco décide de s’enfuir avec Viola, sa fille adolescente. Sa vie se précipite, en plongeant dans le gouffre aussi celle de sa famille italienne, qui, d’un jour à l’autre, se (re)trouve dans l’obligation de payer pour ses fautes du passé.

(IT, 2018, 100’, IT/ST-OND : AN)

---

lundi 4 juin, 19h00 : Figlia mia de Laura Bispuri

En présence de la réalisatrice
Interventions :
Alessia Centioni, présidente d'EWA
Fabia Bettini et Gianluca Giannelli, Directeurs d'Alice nella città

En été, l’année de ses 10 ans, Vittoria découvre qu’elle a deux mères : Tina (Valeria Golino), mère affectueuse qui vit en symbiose avec la petite, et Angelica (Alba Rohrwacher), une femme fragile et instinctive, à la vie désordonnée. Lorsque se rompt le pacte secret qui les lie depuis la naissance de leur fille, les deux femmes commencent à se disputer dramatiquement l’amour qu’elles éprouvent pour elle. Vittoria (Sara Casu) vivra un été de questions, de peurs, de découvertes, mais aussi d’aventures et d’objectifs, un été après lequel rien ne sera plus comme avant.

(IT, 2018, 100’, IT/ST-OND : AN)


1739