Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

Transferts culturels Italie-Belgique en littérature : état des lieux et perspectives. Conférence

trasf autori IT (2)

Organisée par les AML et l’Istituto italiano di cultura (IIC) de Bruxelles, avec le soutien de WBI, cette journée d’étude a pour but de mettre sur pied un réseau de recherche belgo-italien, autour de la notion de transferts culturels en littérature.

Par transferts culturels, nous entendons la manière dont la littérature belge de langue française a puisé et continue de le faire, dans un vaste réservoir imaginaire directement issu de sa situation particulière. En effet depuis toujours, coexistent en Belgique francophone des traditions et des cultures qui en déterminent l’aspect cosmopolite et multilingue. À cela s’ajoute l’influence des mouvements migratoires dans et hors du pays, les passages interculturels, ainsi que l’importance qui y est donnée à la traduction, au sens du compromis et à la diplomatie.

La journée est ouverte à toutes les personnes intéressées par cette thématique, les échanges se feront majoritairement en français.

Programme[1]

9h30-10h00             Accueil

10h-10h30    Anna Soncini (Univ. Bologne) : « Retour sur près de 40 ans de collaboration entre les AML et les universités italiennes »

10h30-11h    Christophe Meurée et Laurence Boudart (AML) : « Les transferts culturels : définitions et état de la question »

11h00-12h40           Expériences et résultats

11h00-11h20            Fernando Funari (Univ. Florence) : « Recherches sur Thomas Owen » et Licia Reggiani (Univ. Bologne) « Recherches sur Paul Willems ».

11h20-11h50            Emilia Surmonte (Univ. Basilicate) et Michele Mastroianni (Univ. Vercelli) : « Recherches sur Henry Bauchau »

12h00-12h40            Maria Giovanna Petrillo (Univ. Parthenope de Naples), Margareth Amatulli (Univ. Urbino), Marinella Termite (Univ. Bari): « Littérature belge contemporaine en Italie »

12h40-14h00 : Pause déjeuner

14h00-17h00 : Axes et perspectives de recherche

14h00-15h00            Chiara Elefante (Univ. Bologne), Catia Nannoni (Univ. Bologne), Thérèse Manconi (Univ. Bologne), Nataša Raschi (Univ. Urbino) : « Aspects linguistiques, traduction et réception dans l’espace belgo-italien »

15h00-15h30            Maria Chiara Gnocchi (Univ. Bologne), Maria Centrella (Univ. L’Orientale Naples) : « Comment enseigner et sensibiliser à la littérature belge dans les universités italiennes ? »

Pause

15h50-16h20            Matilde Soliani (Univ. Bologne et Univ. L’Orientale Naples), Michele Costagliola (Univ. L’Orientale Naples) et Claudia Palumbo (Univ. Parthenope, Naples) : « Présentation des recherches doctorales en littérature et culture belge »

16h20-17h00            Laurence Pieropan, Université de Mons ; Thea Rimini, Université de Liège ; Laurent Béghin, Université Saint-Louis : « Résonances et échos avec les recherches menées au sein des universités belges »

17h00-17h30           Discussions et conclusions de la journée

En soirée, l’IIC accueillera une rencontre entre quatre auteurs et autrices belges d’origine italienne, qui dialogueront ensemble lors d’une table ronde : Nicole Malinconi, Thilde Barboni, Pietro Pizzuti et Carmelo Virone. La rencontre sera animée par les AML.

[1] Les titres des interventions peuvent encore évoluer.

 

 

 

  • Organisé par: Istituto Italiano di Bruxelles
  • En collaboration avec: Archives et Musée de la Littérature